Dans le cadre de projet  » Appui à l’intégration de la population migrante dans les services d’assistance sociale et d’alphabétisation du Royaume du Maroc
2018-2022″ financié par l’Union Européenne à l’Agence Espagnole de Coopération au Développement (AECID), la Fondation CIDEAL MAROC a organisé un premier cycle de formation avancée en gestion de projet de développement, en faveur de 15 cadres de l’Administration centrale et des Coordinations régionales, le 11-12-13 décembre 2019 à Rabat.

CONTEXTE GENERAL

Au cours des deux dernières décennies, le Maroc est devenu une terre de transit et de destination pour un grand nombre de migrant(e)s, de demandeurs d’asile et de réfugié(e)s. Pour faire face à cette nouvelle réalité et aux défis liés à la gestion du phénomène migratoire, le Maroc a entrepris une réforme de sa politique migratoire, suite à la Décision Royale de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Ainsi, une Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA) a été adoptée en 2014.

Cette nouvelle approche de la question migratoire a permis la réalisation par les autorités marocaines de deux campagnes de régularisation, respectivement en 2014 et décembre 2016. Le nombre de migrant(e)s ayant bénéficié de la première vague de régularisation est estimé à 23.096 personnes. La seconde vague pourrait porter le nombre de migrant(e)s régularisé(e)s à plus de 40.000 personnes.

La SNIA s’intègre dans le cadre des politiques publiques sociales, conçues selon une vision globale et intégrée, pour prendre en considération les interventions de tous les acteurs et les besoins des différentes populations cibles d’une manière globale, notamment la stratégie du pôle social qui vise à accélérer la mise en œuvre du projet national en ce qui concerne la promotion des droits de l’Homme pour un développement social durable et équitable. Le 1er objectif stratégique de la SNIA consiste, en effet, à faciliter l’intégration des migrant(e)s régularisé(e)s et réfugié(e)s, notamment à travers l’accès aux services publics de base.

Le programme transverse de la SNIA relatif à la gouvernance et communication prévoit des actions de renforcement des capacités des acteurs en charge des questions d’immigration, d’asile et de traite des êtres humains, notamment dans les administrations pour les doter des compétences nécessaires à même de porter efficacement la nouvelle politique d’immigration du royaume.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE LA FORMATION

Dans le cadre de sa mission l’Entraide Nationale, en tant qu’acteur d’Assistance Social  au Maroc, cible aussi population migrante, afin qu’elle puisse bénéficier des mêmes prestations que celles offertes aux autres catégories de citoyens marocains en situation de vulnérabilité.

L’intégration de cette nouvelle population dans le processus institutionnel a été accompagnée par une politique de coopération et de partenariat avec des opérateurs de services sociaux gouvernementaux et non-gouvernementaux et de partenaires internationaux.

L’intégration de cette nouvelle catégorie, les migrants/tes vulnérables, dans le référentiel de l’Entraide Nationale permet de réaliser effectivement l’Objectif 5.2 de la SNIA « intégration des immigrés et réfugiés dans les programmes destinés aux personnes en situation de handicap ou de vulnérabilité notamment les enfants et les femmes ».

L’Entraide Nationale à travers la mise en œuvre de son plan de développement , dispose actuellement d’un réseau de centres d’assistance sociale pour les personnes en situation de vulnérabilité («Centres d’Assistance Sociale» (CAS),  qui fournit l’accueil et l’orientation, des personnes en situation de vulnérabilité, et qui doivent orienter/référencer vers les centres spécialisés , à savoir, les Unités de Protection de l’Enfance (UPE), les Espaces Multifonctionnels pour les Femmes (EMF), les Espaces d’Orientation et d’Assistance pour Personnes en Situation de Handicap (COAPH), ainsi que les Centres de Formation Professionnelle (centres d’éducation et de formation (CEF) et les centres de formation par apprentissage (CFA)), et les Jardins d’Enfance (JE).

Afin de permettre à l’EN de réussir la gestion de ces projets d’assistance sociale aux populations en situation de vulnérabilité, tout en assurant l’intégration transversale de la dimension migratoire pour répondre aux besoins spécifiques des migrants/tes/es, en matière d’identification des besoins, protocoles d’intervention, suivi et Évaluation, la collecte et le traitement des informations, un renforcement de capacités techniques et opérationnelles dans ce nouveau domaine d’intervention est recommandé.

Dans le cadre de l’activité 1.2.2 du projet, CIDEAL MAROC a organisé un premier cycle de formation avancée en gestion de projet de développement, en faveur de 15 cadres de l’Administration centrale et des Coordinations régionales, le 11-12-13 décembre 2019 à Rabat.

 

OBJECTIFS ET RESULTATS ATTENDUS

  1. Objectif général

Renforcer les capacités des cadres de l’EN, en tant qu’institution de référence en matière d’assistance sociale des populations en situation de vulnérabilité au Maroc, pour mieux gerer les projets de développement social en intégrant la dimension migratoire dans le processus de réponse sociale de l’EN.

  1. Objectifs spécifiques
  • Former les Cadres de la Direction Centrale et des Coordinations régionales dans le montage et la gestion du cycle de projet.
  • Intégrer la transversalité de la thématique migratoire dans les différents services et prestations d’assistance sociale fournies par l’EN.
  1. Résultats attendus
  • Les outils de gestion de projet sont appropriés par les cadres de l’EN relevant de la direction centrale et des coordinations régionales.
  • La transversalité de la thématique migratoire dans les différents services et prestations d’assistance sociale fournies par l’EN est effective.

A travers la formation sur les techniques de gestion des projets sociaux, 2 principaux impacts sont attendus:

  1. Les cadres de l’EN formés en gestion de projets gèrent des projets axés sur une logique cause à effet (analyse des problèmes, planification, mise en œuvre et suivi et évaluation).
  2. Les cadres de l’EN intègrent transversalement la thématique migratoire dans les projets de développement social gérés par l’établissement.

Cideal Maroc

Non classé