Le suivi et l’évaluation doivent impérativement être intégrés à la conceptualisation d’un projet de développement, mais ceux-ci, ne sont pas des instruments de contrôle imposés par les donateurs, plutôt ils doivent être une option complémentaire qui devrait être perçue comme un dialogue entre les différents acteurs au sujet du développement et des progrès d’un projet.

C’est dans cet intérêt que la Fundación CIDEAL, avec le co-financement de l´Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement (AACID), mène le projet « Renforcement des capacités des organisations de la société civile (OSC) et des autorités publiques marocaines pour une gestion efficace de leurs interventions du développement » pour approcher aux associations de la province de Fahs-Anjra les connaissances nécessaires pour réaliser une gestion efficace de leurs projets.

Ainsi, 26 membres des associations de cette province ont participé pendant le vendredi 27 et le samedi 28 octobre 2017 à l’hôtel Ibis dans le troisième cycle de formation sur « Le suivi et l’évaluation des projets ». Pendant ces deux séances de formation animés par M. Said Bisbis et par M. Antonio Lorenzo Castellanos, les participant-e-s ont pu connaitre les effets et les changements qui devraient résulter de leurs interventions, et les effets à long terme déclenchés par l’implémentation des activités menés dans le cadre de leurs projets, et comment à travers d’un bon système de suivi ils sont capables d’aboutir à des bons résultats.

Il a été prévu que pendant le mois de novembre se déroule la dernière des séances de formation et de cette façon finaliser ce cycle formatif adressé au renforcement des capacités de la société civile marocaine.

Non classé